Les Eurotrotters épisode 2 : "Le pied à l'étrier", à Boran-sur-Oise. Quand le cheval devient accessible

Pour ce nouvel épisode des Eurotrotters, Virginie nous emmène à Boran-sur-Oise, une association qui s’engage à faire découvrir le aux personnes quelque soit leur handicap. Et ça donne un beau texte que l’on publie ici, bonne lecture ! 

En juin dernier, j’ai eu la chance de faire du cheval. Pas évident quand on est tétraplégique !   L’association « Le pied à l’étrier » a été créée en juin 2006 à Boran sur oise. Elle a pour objet de mettre à cheval ou de faire découvrir cet animal à toute personne quel que soit son handicap, quelles que soient ses capacités et ce dans un cadre sportif de loisir ou de compétition, de soins thérapeutiques ou de réinsertion personnalisés.
L’association possède des équipements qui permettent de monter à cheval :
Montoir Hydraulique « Equilève »

Le montoir hydraulique.. accessible !

Le montoir hydraulique.. accessible !


Le cavalier se transfert debout ou assis, la plateforme monte à l’aide d’une pompe manuelle à la hauteur souhaitée.
 
 
 
La coaching saddle…
La coaching saddle

La coaching saddle


…ou la selle bi-place, qui nous permet de faire découvrir aux plus jeunes ou aux plus déficients la joie de trotter, de galoper et de sauter en toute sécurité. En effet, le moniteur est placé à l’arrière de la selle et gère le cheval.
 
 
Selle adaptée à Velcro
La selle adaptée au Velcro

La selle adaptée au Velcro


Gros tapis sanglé au cheval complètement recouvert de velcro sur le quel vient s’accroche des « boudins » de cuir que l’on peut adapter en fonction de nos objectifs thérapeutiques ou en fonction du confort de notre cavalier.
 
 
Selle Australienne
Selle très creuse avec un trousquin large et haut, avec à l’avant deux taquets qui permettent au cavalier d’être bien caller et d’éviter la triple flexion de membres inférieurs. Beaucoup de cavaliers IMC ou spin bifida sont autonome avec cette selle aux trois allures.
Selle Western
Selle ave une assise large et creuse. Le trousquin remonte haut. Il y a un grand pommeau sur le devant de la selle qui laisse tout de même une grande liberté aux membres inférieurs afin de pouvoir les utiliser un maximum.
L’association travaille avec une équithérapeute doublement diplômé d’un Brevet d’Educateur Sportif équitation et d’un diplôme d’état d’ergothérapeute, Blandine Bruyat Caussarieu.
Contact
Le pied à l’étrier
avenue Albert 1er 10
60300 Senlis
Téléphone : +33 612721966
Email : blanbruyat@wanadoo.fr ou lepiedaletrier-association@orange.fr

 

Partagez sur:

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Ce sont de belles initiatives comme celle-ci qui rendent le handicap moins lourd ! Merci à tous les moniteurs et tous les clubs équestres qui permettent cela 🙂

  2. C’est une superbe initiative, je suis toujours admiratives des résultats apportés par l’équithérapie, quelque que soit l’affection dont est atteint le cavalier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *